Les les Arts Divinatoires selon Bouddha

Les les Arts Divinatoires selon Bouddha 1

11863482_10207116898463386_8293495340050515034_n

Le jugement appartient aux autres
et la vision du monde à soi. –
Bouddha

De plus en plus, la pensée contemporaine se tourne vers un ensemble de connaissances que le mystère enveloppe toujours. C’est en somme le postulat de chacune des sciences acquises et enseignées que sont les sciences occultes.

Si la magie est une contemplation profonde qui embrasse toute la nature, on peut affirmer sans se tromper, que la divination constitue par son universalité, sa pérennité et la variété de ses instruments et de ses techniques, une des clefs de l’anthropologie culturelle.

Chez les anciens, la religion et le gouvernement, le spirituel et le temporel unissaient leurs pouvoirs et la divination était la partie la plus importante du culte. Elle n’était pas exercée par les premiers venus.

Plus pratique que la spéculation religieuse, mais moins théorique que la magie, la divination semble, dans toutes les sociétés, constituer un carrefour très fréquenté où se rencontrent les doctes de la théorie comme les habiles de la pratique.

Très souvent, celui qui s’estime malheureux l’est parce qu’il poursuit ce que le destin lui refuse, et qu’il n’atteindra peut-être jamais, au lieu de diriger son effort vers ce qui est possible d’atteindre, seul chemin du bonheur. Utiliser à bon escient, les Arts Divinatoires peuvent aider, éclairer et résoudre ce type de problème.

Avec votre permission, nous terminons par cette pensée du Dalaï-Lama :

« Ce qui me surprend le plus dans l’humanité, ce sont les Hommes !…parce qu’ils perdent la santé pour accumuler de l’argent, ensuite ils perdent de l’argent pour retrouver la santé. Et à penser anxieusement au futur, ils oublient le présent de telle sorte qu’ils finissent par vivre ni le présent ni le futur. Ils vivent comme s’ils n’allaient jamais mourir, et meurent comme s’ils n’avaient jamais vécu. »

Trouvé dans Manssa