Ce que l’aîné à appris

Ce que l'aîné à appris 1

Ce que l'aîné à appris 2

J’ai demandé à un ami qui a franchi les 70 ans et qui se dirige vers les 80 ans quel genre de changements il ressent en lui- Il m’a envoyé ce qui suit :

1. Après avoir aimé mes parents, mes frères et sœurs, mon conjoint, mes enfants et mes amis, j’ai maintenant commencé à m’aimer moi-même.

2. J’ai réalisé que je ne suis pas “Atlas”. Le monde ne repose pas sur mes épaules.

3. J’ai arrêté de négocier avec les vendeurs de légumes et de fruits. Quelques sous de plus ne vont pas me casser mais cela pourrait aider le pauvre homme à économiser pour les frais de scolarité de sa fille.

4. Je laisse un gros pourboire à ma serveuse. L’argent supplémentaire pourrait lui apporter un sourire. Elle travaille beaucoup plus dur pour vivre que moi.

5. J’ai arrêté de dire aux personnes âgées qu’ils ont déjà raconté cette histoire à plusieurs reprises. L’histoire les fait marcher dans les souvenirs et revivre leur passé.

6. J’ai appris à ne pas corriger les gens même quand je sais qu’ils ont tort. Le fardeau de rendre tout le monde parfait n’est pas sur moi. La paix est plus précieuse que la perfection.

7. Je fais des compliments librement et généreusement. Les compliments sont un stimulateur d’humeur non seulement pour le destinataire, mais aussi pour moi. Et une petite astuce pour le destinataire d’un compliment, ne le refuser jamais, il suffit de dire ” merci . ”

8. J’ai appris à ne pas me déranger pour un pli ou une tache sur ma chemise. La personnalité parle plus fort que les apparences.

9. Je m’éloigne des gens qui ne m’apprécient pas. Ils ne connaissent peut-être pas ma valeur mais moi si.

10. Je reste cool quand quelqu’un joue de façon malhonnête pour me dépasser dans la course aux rats. Je ne suis pas un rat et je ne suis pas non plus dans aucune course.

11. J’apprends à ne pas être gêné par mes émotions. Ce sont mes émotions qui me rendent humain.

12. J’ai appris qu’il vaut mieux laisser tomber l’ego que de briser une relation. Mon ego me tiendra à l’écart alors qu’avec les relations, je ne serai jamais seul.

13. J’ai appris à vivre chaque jour comme si c’était le dernier. Après tout, c’est peut-être le dernier.

14. Je fais ce qui me rend heureux. Je suis responsable de mon bonheur et je le dois à moi-même. Le bonheur est un choix. Tu peux être heureux à tout moment, choisis juste de l’être !

J’ai décidé de partager ça pour tous mes amis. Pourquoi devons-nous attendre d’avoir 60 ou 70 ou 80 ans, pourquoi ne pouvons-nous pas pratiquer cela à n’importe quel stade et âge ?

Sensei